Ensemble de cuivres et de percussions de l’Orchestre national de Lyon

    dimanche 27 mai à 17h

    Théâtre du Port Nord

[EN CORÉALISATION AVEC LE CONSERVATOIRE DU GRAND CHALON]

L’Ensemble de cuivres et de percussions offre: le meilleur de l’excellence symphonique décorsetée de son amidon, la liberté d’un répertoire s’offrant le luxe de marier James Bond à La Reine de Saba, de faire danser les chevaliers de Prokofiev sans se soucier de la plainte d’Ingrid de Grieg, se payant le culot de ne jouer du Zarathoustra de Strauss que les deux minutes qui les amusent le plus. Si le swing gershwinien ou la Fanfare de Copland sont au rendez-vous de ce concert, des oreilles novices s’étonneront de découvrir toute la subtilité de couleurs et la délicatesse amoureuse dont sont capables les cuivres, pour peu que l’amour s’en mêle…

Avec l’Ensemble de cuivres et de percussions de l’Orchestre national de Lyon / musiques Georg Friedrich Händel Ouverture de La Reine de Saba (arr. Paul Archibald), Sergueï Prokofiev Danse des chevaliers, extraite de Roméo et Juliette (arr. Joseph Kreines), Edvard Grieg Plainte d’Ingrid, extraite de Peer Gynt (arr. David Walter), Aaron Copland Fanfare for the Common Man, Stéphane Pelegri Le Prince et la Rose, Richard Strauss Ainsi parlait Zarathoustra (extrait, arr. Stéphane Pelegri), Kerry Turner Les Héros, George Gershwin Bess You Is My Woman Now, extrait de Porgy and Bess (arr. Daniel Guyot), John Barry James Bond 007 (extrait, arr. Stéphane Pelegri)