Espace presse

mot de passe
BILLETTERIE

musique

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté

Wolfgang Amadeus Mozart / Gustav Mahler

Achetez vos places

 

[ En coréalisation avec le Conservatoire du Grand Chalon ] 

L’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté, que dirige depuis 2010 le jeune chef Jean-François Verdier, explore avec audace et talent un répertoire symphonique ouvert que la critique, au disque comme à la scène, a rapidement remarqué et salué. C’est dans un programme d’envergure, deux symphonies, la 4e de Gustav Mahler composée à la charnière du XXe siècle et la 35e de Mozart, que l’Orchestre se produira. La Symphonie nº 4 de Gustav Mahler, avec son mouvement final chanté, est représentative du projet « d’œuvre monde » envisagé par le compositeur qui déclarait : « La symphonie doit être pareille à l’univers, elle doit tout embrasser ». Des grelots d’ouverture qui sonnent comme un « Il était une fois », aux paroles mêlant rêves de contentement très terrestres aux aspirations mystiques les plus élevées, toute la richesse d’invention et la générosité polyphonique de Mahler est là, dans ce grand écart d’inspiration qui est une fête orchestrale de chaque instant. Éminemment viennoise, cette partition trouvera quelques secrètes correspondances avec la Symphonie nº35 de Mozart. Écrite entre le 27 juillet et 3 août 1782, cette symphonie, commandée par Siegmund Haffner pour fêter son anoblissement porte la marque d’une volonté et d’un incomparable génie. Capable, trois jours après son mariage et venant de créer le 16 juillet L’Enlèvement au Sérail, d’écrire en quelques jours une œuvre d’une formidable puissance, où le feu de l’allégro final répond au calme mélancolique de l’andante.