Espace presse

mot de passe
BILLETTERIE

danse

Du désir d’horizons

Salia Sanou

Achetez vos places


Du désir d’horizons du chorégraphe burkinabé, Salia Sanou, a été créé en partenariat avec la fondation African Artists for Development (AAD) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). La pièce s’inspire des ateliers de danse menés dans des camps de réfugiés du Burundi et du Burkina Faso dans le cadre du programme « Refugees on the Move ». Son propos n’a rien du documentaire ni du témoignage. Il s’agit avant tout d’une composition où le vocabulaire chorégraphique laisse la place au sens et à la réflexion sur la situation délicate des réfugiés et sa résonance en chacun de nous. La danse est magnifique, sinueuse, forte, profondément originale avec un vocabulaire qui mêle brillamment aux gestes contemporains des accents venus d’ailleurs, que ce soit d’Afrique, de la vie quotidienne, ou même d’on ne sait où. La chorégraphie, imagée plus que narrative, peut tout dire. L’attente, l’angoisse, les souvenirs d’une guerre qui n’en finit pas, la difficulté de vivre ensemble et la solidarité. L’exil est ici interrogé depuis le camp de réfugiés, matérialisé par des lits de camps, d’abord empilés puis étalés sur le plateau, objets aussi emblématiques que plastiques, dont l’accumulation est une formidable idée scénographique.

« Salia Sanou fait danser les temps morts et la lutte pour la survie. » Le Monde