Espace presse

mot de passe
  • accueil
  • la saison
  • À BIEN Y RÉFLÉCHIR, ET PUISQUE VOUS SOULEVEZ LA QUESTION, IL FAUDRA QUAND MEME TROUVER UN TITRE UN PEU PLUS PERCUTANT

théâtre | hors les murs

À BIEN Y RÉFLÉCHIR, ET PUISQUE VOUS SOULEVEZ LA QUESTION, IL FAUDRA QUAND MEME TROUVER UN TITRE UN PEU PLUS PERCUTANT

26000 couverts / Philippe Nicolle

Achetez vos places

Spectacle programmé par l'A.B.C. Dijon

Les 26000 vous convient à la sortie de résidence de leur premier spectacle de rue en salle (ben quoi, vous avez vu le temps qu’il fait dehors ?).

Le texte n'est pas encore vraiment écrit, la musique est en cours, il y a des bouts d'essai, des tentatives folles, des idées (saugrenues), des (gros) problèmes d'accessoires, des costumes manquants... mais comment fait-on pour répéter une procession de rue avec marionnette géante sur un plateau de théâtre ? Il y manquera toujours le sens : jouer dehors, c'est convoquer l'aléatoire, refuser le cadre, accepter le chaos, le populaire, la lune qui se lève, le badaud qui s'attarde…

Une fois encore, on les maudit de ne rien pouvoir dire vraiment sur ce jeu de massacre, à la fois drôle et sensible, qui ne cesse de rebondir et vous fait crever de rire. Après avoir dézingué le music-hall avec l’Idéal Club, la célèbre compagnie de rue explose le carcan du théâtre en boîte et balaie le plateau d’un grand courant d’air frais.

Irréfragablement jubilatoire. Un spectacle mortel !

La presse en parle

« Après le succès de l’Idéal Club, [les 26000 couverts] réussissent un retour fracassant avec un spectacle désopilant qui ausculte avec une belle acuité le monde du théâtre. […] un anditote à la grisaille, une espèce de paquebot burlesque qui ne chavire que lorsque le spectateur se demande où se trouve la frontière entre la réalité et la fiction. » S. Capron - Sceneweb.fr et France Inter