Espace presse

mot de passe

théâtre | Création

Bonnet blanc, blanc bonnet

Manfred Karge / Matthias Langhoff

Achetez vos places

C’est autour d’une buvette ouverte jour et nuit que se déroule la destinée d’Ella Gericke. Après le décès de son mari, elle décide de prendre son identité. S’il s’agit d’abord de surmonter des difficultés économiques en pleine crise mondiale des années 30. Ella-Max trouve sans cesse de nouvelles « bonnes raisons » de continuer sa vie déguisée en homme. L’amour qu’éprouve une autre femme pour elle, la prenant pour un homme, lui pèse. La jeune femme arrive à vivre ainsi avec beaucoup d’audace, de finesse et d’esprit. Mais elle doit finalement en payer le prix. Ce texte est écrit d’après la nouvelle de Brecht La Place ou À la sueur de ton front tu ne mangeras pas de pain (1934) inspirée par l’histoire vraie de Maria Einsmann. Avec François Chattot dans le rôle phare et Emmanuelle Wion, Bonnet blanc, blanc bonnet est un combat sur la lutte des classes, la lutte entre les peuples et la lutte entre les sexes.