Espace presse

mot de passe

théâtre

Dimanche Napalm - Annulé

Sébastien David / Renaud Diligent

Achetez vos places

ANNULATION SPECTACLE

 

En conformité avec les directives gouvernementales visant à limiter la propagation du COVID-19, nous vous informons que les représentations de Dimanche napalm sont annulées.

Pour connaitre les modalités d’échange ou de remboursement, vous pouvez contacter la billetterie par mail (billetterie@espace-des-arts.com) ou au 03.85.42.52.12 du lundi au vendredi, de 10h à 13h et de 14h30 à 18h30.

Le silence, parfois, pose des questions autrement plus insistantes que l’obstination des mots. Face à l’énigme de cette toile blanche dont les buts ne s’affirment pas, ne contestent pas, chacun est renvoyé à des vérités et une conscience autrement profondes. Sébastien David, talentueux dramaturge canadien, s’est engouffré dans cette brèche pour livrer un texte surprenant qui met en scène un jeune homme mutique, gréviste de la parole, revenu d’un échec dont on sait peu de choses sinon le traumatisme qu’il a provoqué. Tout autour de lui, sa famille s’agite, parle, se confesse, déballant des vies cachées et des secrets enfouis dans l’espoir que quelque chose – un oui, un non, une colère peut-être – se fasse entendre à nouveau. Face à cette ligne de lucidité étroite où s’entrelacent humour et drame, tracée – malgré et à cause de lui ! – par son intelligent silence, le « gros bon sens » a des allures d’autoroute ne menant nulle part et rien n’est moins sûr que notre jeune homme ait envie de s’y engager à nouveau. Né dans le sillage des grandes contestations étudiantes québécoises de 2012 (les carrés rouges), ce texte, dont le metteur en scène Renaud Diligent a souhaité garder les expressions typiques – savoureuse langue de nos proches cousins d’outre-Atlantique ! – entre en résonance singulière avec la couleur jaune des mois écoulés. Une histoire de famille traversée de frustrations, de confidences, d’espoirs meurtris et de rêves avortés, qui fait craquer l’hypocrisie des vernis familiaux et des mensonges sociaux. Une sœur ronde victime de harcèlement à l’école, un père qui fuit sa famille, une mère qui s’y accroche... et sur tout cela, l’ombre énigmatique jetée par la figure absente de la grand-mère. Le Québec ne nous a jamais semblé aussi proche, et l’intimité aussi politique...