Espace presse

mot de passe
BILLETTERIE

danse | Instances

Kirina

Serge Aimé Coulibaly / Rokia Traoré

Achetez vos places

Kirina est un spectacle de puissance. De puissance d’Afrique, à l’heure où le continent connaît un mouvement général, économique, culturel, comparable à celui de l’accès aux indépendances dans les années 60. Aujourd’hui situé en Guinée, Kirina connut, en 1235, une bataille déterminante pour la fonda¬tion de ce qui fut l’Empire mandingue. Ce nom résonne aussi fort, dans les imaginaires d’Afrique de l’Ouest, que la bataille d’Austerlitz pour l’Histoire de France.

Burkinabé implanté en Belgique, d’abord fortement remarqué comme danseur chez Alain Platel, Serge Aimé Coulibaly s’empare du mythe pour exalter une Afrique mise en marche, avec ses soulèvements, son avenir, ses migrations. Triomphant en 2017 au Festival d’Avignon dans son évocation de Fela Kuti, le chorégraphe reconduit pour l’essentiel les mêmes neuf danseurs, parmi les meilleurs de la scène africaine du moment. Il jette d’autres grands moyens dans sa bataille : quarante figurants pour soulever les mouvements de foule, et six musiciens aux côtés de Rokia Traoré, la plus grande voix d’auteur compositeur interprète de tradition et d’actualité mandingues. Au moment de se hisser à la hauteur des tragédies antiques, des mythes bibliques et des épopées africaines, il ne faut pas sous-estimer l’importance du livret, et de son auteur, qui s’emploiera à le rédiger tout au long du processus de création. Soit Felwine Sarr, dont l’ouvrage Afrotopia vient de faire grand bruit, en redessinant une Afrique décomplexée pour relever les défis d’un monde contemporain.

 

  Vous souhaitez être figurant ? 

Nous recherchons 40 volontaires pour Kirina ! 

>> Plus d'infos