Espace presse

mot de passe

danse | musique

Les Variations Goldberg, BWV 988

Anne Teresa De Keersmaeker / Rosas

Projet partagé avec Le Dancing CDCN Dijon Bourgogne-Franche-Comté

Dans le cadre du festival Art Danse 2022

Anne Teresa de Keersmaeker revient à Bach, et le fait en personne. Selon elle, interpréter sa musique revient à « incarner une abstraction ». Elle s’y emploie de tout son corps, porteuse de l’une des plus riches histoires de la danse contemporaine.

Les Variations Goldberg sont l’un des sommets de la musique savante. Mais il n’est pas nécessaire d’être musicologue pour être sensible à leur art de la transformation réglée et de la libre discipline. Il en va de même du travail d’Anne Teresa de Keersmaeker. Sa façon de tracer, figure contre figure, une géométrie rigoureuse à l’écoute des variations, sa quête en mouvement d’un « foyer immobile » d’où rayonne et s’organise la forme dansée, se laissent appréhender immédiatement. Certains reconnaîtront peut-être des allusions à quelques-unes de ses pièces, devenues des références majeures de la danse contemporaine, car nous assistons bien à une œuvre-somme. Mais elle se conjugue au seul présent, dans la performance vivante d’une grande artiste.