Espace presse

mot de passe
BILLETTERIE

théâtre

Scènes de violences conjugales

Gérard Watkins

Achetez vos places

Deux couples, unissant au départ un mélange confus d’amour et de déroute, marient sur le plateau leurs fragilités, pour le pire et non pour le meilleur, se débattent avec ce monstre que les hommes nourrissent et que leurs compagnes subissent. Installée à l’arrière du plateau, Yuko Oshima accompagne à la batterie ces rondes funèbres où le moins glorieux de l’humain est mis à nu. Manipulation, culpabilité, silence, chantage, isolement, honte, dévalorisation et représailles, toute une mécanique perverse et destructrice mène ici à découvert l’engrenage de sa triste réalité. Une porte finira par s’ouvrir. Car si le théâtre y perd son ultime tragique, la réalité et l’éveil des consciences y gagnent un commandement impérieux : « Il ne FAUT PAS que la femme meurt. Une femme doit penser qu’elle ne doit pas mourir. Qu’elle ne doit pas être battue. Qu’elle n’a aucun ordre à recevoir, de personne. Qu’elle peut s’en sortir en prenant la parole ».

Toute la presse

« Hayet Darwich, Julie Denisse, David Gouhier, Maxime Lévêque et Yuko Oshima, les interprètes, sont impeccables. Ils nous emmènent dans les tréfonds de l’âme humaine. » Médiapart – Arnauld Lisbonne