Espace presse

mot de passe

danse

Usure

Cie Zahrbat / Brahim Bouchelaghem

Achetez vos places

L’usure ou la question de la matière première du danseur : son corps. L’usure paraît être un facteur dégradant : détérioration due à l’usage répété elle évoque l’effacement, l’effritement, la perte et la disparition. Brahim Bouchelaghem souhaite aborder le thème de l’usure dans sa dimension fructueuse et bénéfique, à savoir la mesure, la résistance et la persistance : ce qui reste résiste ! Quel impact sur les corps… un épuisement du temps comme facteur de transformation. Comment transcender cette usure annoncée, la transformer en révélation ? Elle serait alors peut-être une nouvelle ressource du processus créatif. Deux questions restent posées, celle d’un usage excessif et celle de son bénéfice. Usure, un cadeau du temps, comme une nouvelle ressource pour se réinventer.